Blogs

Message d'erreur

  • Warning : Illegal string offset 'field' dans DatabaseCondition->__clone() (ligne 1895 dans /home/enfantsd/public_html/includes/database/query.inc).
  • Warning : Illegal string offset 'field' dans DatabaseCondition->__clone() (ligne 1895 dans /home/enfantsd/public_html/includes/database/query.inc).

31 Juillet 2015

Eugénie est actuellement concentrée sur la constitution des dossiers pour inscrire les jeunes en formation.

Julio doit passer un entretien le 18 août à Don Bosco à Yvato, Fanekely est prêt et Eddie a finalement opté pour une formation courte, ne se sentant pas capable de vivre, comme son frère Julio, en internat pendant trois années.

Pour pouvoir finaliser les inscriptions, nous comptons sur vous le 27 septembre prochain, n'oubliez pas de nous signaler votre présence, cela facilitera l'organisation de la journée.

Merci, à bientôt.

Bel été.

Nicole

17 juin 2015

A l'initiative de Christianne....que nous remercions :

 

 

16 Juin 2015

Dimanche 7 juin, c'était le baptême de Solofo. Par l'intermédiaire d'Eugénie, nous lui avons offert costume, chemise et chaussures pour la circonstance. Eugénie a dû faire preuve d'ingéniosité pour faire ces achats " sans pointure ni modèle " comme elle nous raconte dans le mail qu'elle me fait parvenir ce jour.

 

" Solofo m'avait demandé d'être son tuteur pour le baptême. 

Jeanine est venue deux jours avant,  comme par hasard, chez moi, en demandant si j'avais quelque chose pour Solofo puisqu'il n'avait rien pour son baptême.

Je lui donne le paquet et de l'argent pour se déplacer et je croise les doigts pour qu'il n'y ait pas  de problème. Solofo n'avait pas pu venir avec moi pour essayer et c'est sans pointure ni modèle que j'ai acheté costume, chemise et chaussures.

Samedi matin à 6h je partais pour ne pas être en retard. Sur la route, j'ai croisé Eddy  et je l'ai emmené avec moi.

Surprise ! , le costume, la chemise, les chaussures, tout était sur mesure. SOLOFO était très content, pour la première fois de sa vie, il était habillé comme un Président et en était vraiment fier.  Nous étions tous les trois, Jeanine, Eddie et moi, la seule famille présente de Solofo.

Jeanine  avait les larmes aux yeux, et sur le visage d'Eddy on voyait la joie et l'envie d'être à la place de Solofo.

Cette famille a eu cette chance, une page de leur vie est tournée.

Et c'est grâce à vous tous et je vous en remercie de tout coeur, merci infiniment.

je vous embrasse tous.

Eugénie "

7 mai 2015

Quelques nouvelles chez Roseline, Doris, Prosper, Eddie, nous arrivent par un mail d'Eugénie.

Eugénie travaille activement en ce moment pour trouver des lieux de formation aux adolescents que nous avons décidé d'épauler plus activement. Solofo, désormais bien intégré à Don Bosco a décidé de changer de voie, il s'oriente maintenant en ouvrage metallique.

Nous ne perdons pas de vue la scolarisation des enfants pour les conduire à une formation leur ouvrant les portes d'un travail rémunéré let ainsi eur permettre de vivre avec leur famille, sans oublier le cas de Valisoa, la petite handicapée de Baholy et Félix, et les familles de Christine et Laurent, dont les dossiers sont plus difficiles à faire avancer.

A bientôt sur notre site.

Nicole

 

17 mars 2015

Au courrier aujourd'hui,

un réel espoir malgré les intempéries, Nasolo, la fille de Doris, 13 ans,

nous écrit de l'internat où elle se trouve depuis deux ans.

 

11 mars 2015

L'assemblée générale tenue le mercredi 4 mars 2015 a reconduit pour trois années le mandat des personnes en place.

Compte tenu de la nécessité de donner un nouveau souffle pour répondre à des exigences de plus en plus pressantes, il y a eu constitution d'un bureau de travail axé sur la mise en place de moyens afin de concrétiser les projets retenus en réunion :

- la formation professionnelle de 6 adolescents

- le placement de Valisoa, jeune handicapée, en milieu spécialisé

- la sécurisation des familles de Christine et François.

Merci à toutes les personnes présentes et aux nouveaux arrivés pour le soutien qu'ils nous apportent.

______________________

Outre le cyclône, les pluies incessantes qui se sont abattues sur la capitale, ont soulevé notre inquiétude. Ce matin, Eugénie me répond par mail :

.......Les inondations  font ravage de partout, nous avons bien fait de  mettre les enfants en pension. Les familles  se plaignent du froid et de la saleté. Plusieurs ont de l’eau jusqu’à 40 cm dans leur maison, 1 m pour certains. Le problème c'est que la pluie ne cesse pas de tomber et pas moyen de faire la lessive. Les enfants sont malades, la nourriture manque, les prix du riz et du charbon ont triplé. Si on peut donner un coup de pouce aux familles ce serait le bienvenu. Pour le moment je crois qu'il ont besoin de  couvertures pour avoir chaud au moins  la nuit. De la nourriture aussi, les légumes sont très chers.......

Pour répondre aux premières urgences, nous lui octroyons la valeur de 300 euros qu'elle pourra distribuer auprès des familles. Les quartiers où elles habitent pour la plupart, sont devenus difficiles d'accès voire dangereux.

Vous trouverez des nouvelles plus précises pour chacune des familles qu'Eugénie a pu rencontrer. Pour certaines comme celle de Roseline, Eddie, Prosper, Roseline que nous savons habiter en hauteur, nous espérons que les dégâts ne les empêchent pas d'être à l'abri dans leur maison.

On constate une fois encore que rien n'est jamais acquis ni complètement sécurisé, même pour celles qui semblaient sorties d'affaires. 

Plus que jamais, nous nous devons de les accompagner du mieux possible, de les soutenir, de les aider.

 

 

7 Février 2015

Voici les dernières nouvelles de Madagascar transmises par Eugénie

Par ces temps de crise, nous ressentons aussi les difficultés de trésorerie que nous ne voudrions pas répercuter sur les familles. A cet effet, nous sommes à la recherche d'idées et de bonnes volontés pour les mettre en oeuvre. Une prochaine réunion, si vous pouvez être présents, vous permettra de donner votre avis, sinon vous pouvez nous contacter par mail noté dans l'onglet "nous contacter". Vous serez tenu informés dès que le lieu et la date seront fixés.

Et comme il n'est jamais trop tard pour formuler des voeux, Eugénie se joint à moi pour vous souhaiter une année de paix et de sérénité, dans la joie de vivre des moments de bonheurs simples.

Nicole Faure

 

18 novembre 2014

En cette nouvelle rentrée scolaire, Eugénie s'est activée une fois de plus, faisant de l'avenir des enfants sa priorité. Et son efficacité a payé : le frère et la soeur de Eddie, les enfants de Roseline et Eugène, le fils de Viviane sont désormais scolarisés. Richard est rentré à Manda avec sa soeur. C'est une belle avancée dans l'intention première que nous avions de donner un enseignement de base aux enfants. Deux familles pourtant restent problématiques principalement du fait qu'ils n'ont pas d'acte de naissance. Eugénie ne désespère pas et travaille afin d'obtenir leur reconnaissance d'identité par le tribunal, ce qui demande de nombreuses démarches.

Encore merci Eugénie.

20 Juillet 2014

Bien des choses se sont passées lors de mon dernier séjour à Tana. J'ai essayé de vous tenir informés au plus juste des événements et de vous faire partager notre vécu par quelques photos.

Nous avons procédé à une distribution massive de vêtements pour lesquels nous leur avons demandé une participation. J'ai vu ces femmes heureuses de choisir ce qu'elles voulaient et fières de pouvoir donner quelques ariary.

Je suis revenue confortée d'avoir pris, avec Eugénie, la bonne décision pour le placement des enfants. Nous leur avons tous rendu visite et chaque fois, nous avons été accueillies avec un sourire épanoui.

Avec le dispensaire de Manjakaray, nous avons passé un nouveau contrat sans rien changer aux prestations à disposition des familles mais moins onéreux pour l'association.  

Pour l'établissement des micro-crédits aux familles intéressées pour l'achat d'un terrain, il semble qu'il faut attendre un peu. Cela reste un investissement lourd au départ et les familles ne sont pas prêtes.

Quant à celles en plus grande difficulté, essentiellement Christine et François, nous avons cherché des solutions, Eugénie continue de chercher, nous ne désespérons pas mais nous devons faire avec eux, et c'est là, la difficulté.

Bonne lecture.

Nicole

 

2 Février 2014

En ce début février, j'ose encore vous présenter mes voeux les plus sincères d'une année pleine de joie et de santé pour tous pour traverser les temps difficiles que nous vivons.

Certains n'ont pas pu renouveler leur parrainage et nous en sommes désolés mais, même si cela nous met quelque peu en difficulté, nous ne laisserons pas tomber les familles accompagnées jusque là et continuerons à leur apporter notre soutien.

Orientant désormais notre action sur la scolarisation et la formation des enfants devenus adolescents, nous nous attacherons à les rencontrer pour connaitre leurs impressions, savoir comment ils vivent l'internat, l'insertion dans un milieu totalement différent de leur lieu de vie habituel, la séparation d'avec les parents et le respect des règles données par l'établissement.

Ce sera le but de mon prochain voyage et au retour, je vous tiendrai informés de tout cela.

A bientôt,

Nicole Faure

 

Pages

Souscrire à RSS - blogs